Disparition de Claude Chabrol

C’est depuis Gennes-sur-Loire en Anjou où il habita longtemps que j’apprends le décès de Claude Chabrol, immense cinéaste français, libre, impertinent, politique et prolixe. Me viennent en mémoire « Le Beau Serge », « Le Boucher » avec la sublime Stephane Audran, « Violette Noziere », « Madame Bovary » et « L’Ivresse ». Merci Claude Chabrol, merci pour le cinéma.

Christophe Girard

Print Friendly

4 thoughts on “Disparition de Claude Chabrol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>