Posté le 28 août 2014 par Admin2

Sortir la peinture de rue de la mauvaise réputation qui l’emprisonne

Ma réaction à l’article de Maxime Battistella sur M. CHAT, paru dans le Parisien le 27 août 2014 et intitulé « Je respecte les lieux où je peins ».